Actualités Recyclage, Fabrication, Ingénierie, Presse

Recyclage et véhicules électriques, notre challenge !

VEHICULES ELECTRIQUES ET ENVIRONNEMENT

 

La pollution de l’air fait environ 7 millions de morts dans le monde chaque année. Les transports sont responsables de près de 30 % des émissions totales de CO2 de l’Union Européenne. Parmi ces émissions, 72 % proviennent du transport routier. Pour freiner cette tendance, l’Union Européenne a adopté de nouveaux objectifs qui devraient réduire les émissions CO2 des voitures et camionnettes neuves en favorisant l’électrification des véhicules.

 

A son échelle et à travers son engagement « Pour nos enfants », MTB a fait le choix de se doter d’une flotte de véhicules électriques (VE) rechargés par une installation solaire de 1500 m2. Ce sont 54 tonnes de CO2 en moins chaque année.

 

INNOVER ET DEVELOPPER DES SOLUTIONS 

 

Toutefois la mobilité électrique soulève de nombreux enjeux autour des impacts environnementaux et de la pollution : extraction des minerais, production de l’électricité et recyclage des métaux critiques. La fin de vie des batteries des VE concentre les critiques.

 

MTB est une société responsable qui souhaite devenir précurseur de solutions Zéro Déchet auprès d’acteurs soucieux de transformer leurs déchets en matière première. C’est pourquoi, face à l’augmentation de la production de batteries lithium-ion et en l’absence de solution de traitement performante, MTB a développé une solution de recyclage innovante et éco-efficiente 

 

Pour développer cette solution, les équipes R&D de MTB ont travaillé aux côtés des principaux fabricants de batteries, des collecteurs et démanteleurs de VE, des acteurs de l’hydrométallurgie, de laboratoires académiques, de constructeurs automobiles ainsi que des institutions françaises et européennes.  

 

Grâce à la pluralité de nos partenaires et à la complémentarité de nos expertises, plusieurs unités industrielles ont été implantées pour traiter des rebuts de production ou des batteries en fin de vie. Dès la conception du processus, nous avons pris en compte les évolutions technologiques à venir des batteries.  

LA COMPOSITION DES BATTERIES

 

De nombreuses chimies de batteries existent sur le marché, leur composition et architecture varient en fonction du type, de la forme et de leur application.

 

Les cellules pour produire de l’énergie sont composées : 

  • De matière active : Cobalt, Lithium, Nickel, Manganèse, etc.  
  • De graphite 
  • De cuivre, d’aluminium, etc.  
  • D’électrolyte  

 

Une fois assemblées en modules puis intégrées dans des packs, nous retrouvons également des métaux ferreux, des cartes électroniques et des plastiques. 

 

L’objectif pour MTB, grâce à un système de broyage et de tri des éléments, est de récupérer l’ensemble de matières premières telles que : la blackmass, les métaux ferreux et non-ferreux ou encore les plastiques.  

UNE SOLUTION COMPLETE DE RECYCLAGE

 

Une première phase de démontage des packs des batteries pour atteindre l’échelle permet une vidange du liquide de refroidissement (dans le cas des batteries de VE) et une décharge électrique profonde de chaque module.

 

Le processus de recyclage des batteries développé par MTB permet de traiter l’ensemble des types de cellules : 

  • Cylindriques  
  • Pouch 
  • Prismatiques 

 

Notre process est donc efficace pour toutes les technologies de cellule avec une capacité de recyclage allant de 500 kg par heure à quatre tonnes par heure.  

Les trois étapes de recyclage seront les suivantes :  

  • Le broyage en une seule étape pour la réduction des batteries sous atmosphère contrôlée 
  • L’évaporation de l’électrolyte : système sous vide en fonctionnement continu afin d’évaporer et séparer l’électrolyte de la fraction solide, 
  • La séparation et le tri : séparer et affiner les multicouches de cellules, affiner l’enveloppe et les calculateurs.  

 

 

BatteriesTypes

BILAN MASSIQUE MOYEN