Actualités Corporate

MTB / The SeaCleaners

Luttons contre la pollution des océans 

 

Le Manta une réponse complète, corrective et préventive pour lutter contre la pollution plastique ! 

 

 

MTB & TSC

 

Depuis 2016, nous travaillons main dans la main avec The Sea Cleaners en utilisant nos compétences et notre savoir-faire pour lutter contre la pollution des océans. Tout comme MTB, l’ambition de TSC est d’agir pour l’environnement tout en recherchant la sobriété.

 

 

 

« Agir pour un océan sans pollution est une nécessité de survie et une promesse que nous faisons à notre avenir. C’est aussi défendre une aspiration à la beauté et à la liberté qui nous anime tous. » Yvan Bourgnon,  Président-Fondateur de The SeaCleaners

 

 

 

 

 

Les 4 missions du Manta

 

  • Collecter les déchets présents dans l’eau,
  • Sensibiliser et prévenir les populations au sujet de la pollution plastique : possibilité d’accueil de 200 visiteurs à bord,
  • Accueillir des missions scientifiques : fournir des informations utiles pour la recherche sur la pollution plastique : 50m2 d’espace dédié,
  • Être un levier pour l’économie circulaire : trouver des filières de recyclage à chaque escale.

Les PRINCIPALES EVOLUTIONS DU BATEAU

 

La taille du Manta a été réduite pour simplifier les manœuvres dans l’eau mais surtout pour augmenter son autonomie énergétique. La masse a ainsi été divisée par 2 et le bateau sera un catamaran. Cette réduction a également été réalisable grâce au développement d’une unité de traitement des déchets par pyrolyse, cela a permis de diminuer l’espace nécessaire au stockage des déchets.

Afin de conserver une amplitude de collecte importante, des filets de ramassage seront déployés pour collecter jusqu’à 1m de profondeur dans l’eau sur une largeur de chalutage de 46m.

TSC

AUTONOMIE ENERGETIQUE

 

Grâce à ses 500m2 de panneaux solaires, à son unité de conversion énergétique, à ses 1500 m2 de voiles ainsi qu’à ses 2 éoliennes, le Manta atteindra une autonomie énergétique de 75%. La production d’énergie s’élèvera à 500kW qui permettront notamment de faire fonctionner l’unité de recyclage embarquée.

TSC

UNITé de recyclage mtb

 

Lors de son déplacement dans l’eau, le Manta avalera les déchets flottants d’une taille minimale de 10mm. Une fois collectés grâce aux filets et convoyeurs, les 3 opérateurs de tri sépareront les déchets plastiques et organiques, les métaux et autres déchets potentiels. Les déchets plastiques et organiques seront ensuite broyés dans un BVR MTB puis séchés avant de rejoindre l’unité de pyrolyse. Les déchets ne pouvant être directement utilisés en conversion énergétique seront stockés à bord puis traités à terre. Le bâteau disposera d’une capacité de stockage d’environ 50 tonnes.

tsc

comment fonctionne la pyrolyse ?

 

L’unité de pyrogazéification permet d’obtenir du gaz à partir des plastiques en les chauffant à haute température (>700°C) en absence d’oxygène.

Le gaz obtenu converti en électricité (turbine) servira au fonctionnement du bateau et la chaleur sera recyclée pour le séchage des déchets et autres besoins à bord. Les rejets gazeux seront bien sûr conformes aux exigences Européennes les plus strictes.

tsc
TSC